Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Omer Fast, le présent distancié @Jeu de Paume

par Marie de la Fresnaye 2 Novembre 2015, 08:28 Expositions Paris

©Omer Fast, vernissage presse Jeu de Paume
©Omer Fast, vernissage presse Jeu de Paume
©Omer Fast, vernissage presse Jeu de Paume
©Omer Fast, vernissage presse Jeu de Paume
©Omer Fast, vernissage presse Jeu de Paume

©Omer Fast, vernissage presse Jeu de Paume

J'avais découvert l'artiste israélien à la dernière Documenta et retrouvé chez GB agency avec toujours ce même mélange d'anxiété et d'attente devant des dispositifs filmiques à l'impact persistant. Le Jeu de Paume dans une obscurité quasi totale, présente trois installations videos dont 5000 Feet is the Best (2001) et de nouvelles productions inédites autour de Continuity (2012) troublant toujours davantage la frontière entre le réel et sa représentation, la narration et son détournement, l’évidence et l’artifice. Partant d’une conversation avec un témoin (pilote de drone, soldat, réfugié) l’artiste par différents processus de manipulation (répétition, boucle, introduction d’éléments dissonants ou surréels) éloigne le spectateur de toute tentative d’identification l’obligeant ainsi à questionner activement l’image-document, au-delà des conventions propres au langage audiovisuel du cinéma et de la télévision. "5,000 Feet is the Best"autour du récit d'un opérateur de drone basé près de las Vagas, atteint de troubles d'anxiété et de comportement entrecoupé de séquences jouées par des figurants est parmi les plus glaçantes jusqu'à son dénouement.

Qu’en est il du statut des images quand une histoire n’est possible sans point de vue et possible transmission donc falsification du récit ? Une dialectique qui continue d’alimenter son travail démarré en 2000 autour des questions du langage, de l’identité et de l’expérience de l’adaptation issues de son propre exil, Omer Fast né à Jérusalem, ayant grandi dans divers cultures et aux Etats Unis pour finalement s’installer à Berlin où il habite actuellement.

Infos pratiques :

Jeu de Paume

Du 20 octobre 2015 au 24 janvier 2016

Egalement lors de votre visite : Philippe Halsman étonnez-moi ! (production Musée de l’Elysée Lausanne) qui m'a un peu déçue et Nguyen Trinh Thi, lettres de Panduranga (Satellite 8).

http://www.jeudepaume.org/

Activités autour de l'exposition : journée d'étude le samedi 16 janvier, "le corps en scène dans l'installation vidéo".

(Retrouvez mon article également dans Artaïssime#11)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page