Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Que faire pendant les vacances de février à Paris et ailleurs ? Chamanes,Gérard Fromanger, Arlene Gottfried, Chandigarh, Verdun, Pompidou Metz...

par Marie de la Fresnaye 20 Février 2016, 09:59 Expositions Paris Regions

© musée du quai Branly © Gérard Fromanger © Arlene Gottfried ©Tadashi Kawamata
© musée du quai Branly © Gérard Fromanger © Arlene Gottfried ©Tadashi Kawamata
© musée du quai Branly © Gérard Fromanger © Arlene Gottfried ©Tadashi Kawamata
© musée du quai Branly © Gérard Fromanger © Arlene Gottfried ©Tadashi Kawamata
© musée du quai Branly © Gérard Fromanger © Arlene Gottfried ©Tadashi Kawamata
© musée du quai Branly © Gérard Fromanger © Arlene Gottfried ©Tadashi Kawamata
© musée du quai Branly © Gérard Fromanger © Arlene Gottfried ©Tadashi Kawamata
© musée du quai Branly © Gérard Fromanger © Arlene Gottfried ©Tadashi Kawamata
© musée du quai Branly © Gérard Fromanger © Arlene Gottfried ©Tadashi Kawamata
© musée du quai Branly © Gérard Fromanger © Arlene Gottfried ©Tadashi Kawamata
© musée du quai Branly © Gérard Fromanger © Arlene Gottfried ©Tadashi Kawamata

© musée du quai Branly © Gérard Fromanger © Arlene Gottfried ©Tadashi Kawamata

La ritournelle des petites vacances.. heureusement quelques unes de ces sorties combleront petits et grands :

  • Chamanes et divinités de l'Equateur précolombien au musée du Quai Branly :

Bienvenue dans le monde des esprits et des guérisseurs ! avec 265 chefs d'oeuvre sortis pour la première fois d'institutions majeures d'Equateur. Le rôle central de ce passeur pour communiquer avec l'infra monde, réguler les cycles de la vie, assurer la cohésion de la tribu est mis en valeur dans des rituels de divination et de transe. Guide spirituel ou magicien, cet être hybride n'en finit par de fasciner.

  • Gérard Fromanger au Centre Pompidou :

A 76 ans, Gérard Fromanger n'a rien perdu de son esprit mai 68 et des causes qui l'animent. Son engagement s'écrit par la peinture et le rouge des passants et de la foule. La révolte passe par cette série des questions "Bouge""existe" "passe"la montée en puissance des medias nuancée par ces formes abstraites. Une redécouverte indispensable.

  • Pour les ados qui aiment les US, Arlene Gottfried à la galerie Les Douches (Paris 10è) :

L'insouciance d'une époque pourrait on résumer devant ces clichés back & white d'un New York résolu, celui des seventies excentriques ! Des gens nus à la plage,le carnaval brésilien, des scènes de rue insolites, le souffle de la disco, les débuts du Big Apple Circus....

  • Chandigarh : 50 ans après le Corbusier :

Une des plus belles utopies modernistes, appelée aujourd'hui la Suisse de l'Inde portée par Le Corbusier et Jeanneret. Un concept urbaniste novateur et l'ambiance particulière de cette ville traduits dans une installation immersive où l'on peut flâner dans les rues.

  • Pour les passionnés d'histoire, Verdun, au coeur du nouveau mémorial :

Pour ne pas oublier le sacrifice, une scénographie résolument contemporaine dans cet écrin a vocation pédagogique. Une nouvelle ère pour ce bâtiment agrandi où le pouvoir d'évocation des objets replace l'humain au coeur des événements.

  • La vague de Tadashi Kawamata en hommage aux victimes au Centre Pompidou Metz :

Dans le cadre de l'exposition Sublime, les tremblements du monde, l'artiste réactive l'une de ses oeuvres magistrales, Under the Water, à l'échelle de toute une galerie du Centre Pompidou lorrain au nom des 20 000 japonais disparus lors du tsunami dévastateur de 2011. Une installation saisissante et silencieuse.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page