Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ArtParis Artfair : cosmopolite et locale !

par Marie de la Fresnaye 31 Mars 2016, 09:44 Foires Photographie Asie

© Carmen Mitrotta,Georg Bruckmann, Joon Kim, Laure Albin-Guillot, Kyungwoo Chun, Edouard Moreno ,Catherine Rebois, Pavel Ilie, Jérôme Bryon.
© Carmen Mitrotta,Georg Bruckmann, Joon Kim, Laure Albin-Guillot, Kyungwoo Chun, Edouard Moreno ,Catherine Rebois, Pavel Ilie, Jérôme Bryon.
© Carmen Mitrotta,Georg Bruckmann, Joon Kim, Laure Albin-Guillot, Kyungwoo Chun, Edouard Moreno ,Catherine Rebois, Pavel Ilie, Jérôme Bryon.
© Carmen Mitrotta,Georg Bruckmann, Joon Kim, Laure Albin-Guillot, Kyungwoo Chun, Edouard Moreno ,Catherine Rebois, Pavel Ilie, Jérôme Bryon.
© Carmen Mitrotta,Georg Bruckmann, Joon Kim, Laure Albin-Guillot, Kyungwoo Chun, Edouard Moreno ,Catherine Rebois, Pavel Ilie, Jérôme Bryon.
© Carmen Mitrotta,Georg Bruckmann, Joon Kim, Laure Albin-Guillot, Kyungwoo Chun, Edouard Moreno ,Catherine Rebois, Pavel Ilie, Jérôme Bryon.
© Carmen Mitrotta,Georg Bruckmann, Joon Kim, Laure Albin-Guillot, Kyungwoo Chun, Edouard Moreno ,Catherine Rebois, Pavel Ilie, Jérôme Bryon.
© Carmen Mitrotta,Georg Bruckmann, Joon Kim, Laure Albin-Guillot, Kyungwoo Chun, Edouard Moreno ,Catherine Rebois, Pavel Ilie, Jérôme Bryon.
© Carmen Mitrotta,Georg Bruckmann, Joon Kim, Laure Albin-Guillot, Kyungwoo Chun, Edouard Moreno ,Catherine Rebois, Pavel Ilie, Jérôme Bryon.
© Carmen Mitrotta,Georg Bruckmann, Joon Kim, Laure Albin-Guillot, Kyungwoo Chun, Edouard Moreno ,Catherine Rebois, Pavel Ilie, Jérôme Bryon.
© Carmen Mitrotta,Georg Bruckmann, Joon Kim, Laure Albin-Guillot, Kyungwoo Chun, Edouard Moreno ,Catherine Rebois, Pavel Ilie, Jérôme Bryon.

© Carmen Mitrotta,Georg Bruckmann, Joon Kim, Laure Albin-Guillot, Kyungwoo Chun, Edouard Moreno ,Catherine Rebois, Pavel Ilie, Jérôme Bryon.

ArtParis a trouvé son positionnement, international et local comme le précise Guillaume Piens, commissaire général qui avec l'invitation à la Corée peut se féliciter du travail accompli. Confiée à la commissaire Sang A Chun la programmation est le reflet de ce pays fascinant et toujours marqué par les tensions avec son grand frère voisin. Une frontière symbolique mais qui marque les esprits en témoigne l'oeuvre de Park Kiwon "Flash Wall" (313 Art Project) à l'entrée du Grand Palais. Quelques 80 artistes incarnent les multiples facettes de l'art coréen contemporain pris entre globalisation à marche forcée et persistance de traditions. La plate-forme dédiée à 8 galeries de Séoul est un voyage à soi tout seul, avec notamment le phénomène Joon Kim de la Park Ryu Sook Gallery dans le fameux quartier Gangnam. Sélectionné par Saatchi pour son exposition Korean Eye: Contemporary Korean Art et sur la couverture du livre qui l'accompagnait il se sert de la peau et du tatouage pour dire nos addictions contemporaines aux marques. La Paik Hae Young gallery propose une thématique "Simple et splendide" deux concepts esthétiques forts avec notamment les créations de KDK. Saluons en France le talent de défrichage de Paris Beijing qui se consacre depuis un moment à cette jeune génération pour qui la photographie est le medium par excellence pour témoigner des mutations en cours."New photography in Korea" est la référence avec par exemple Yoon Jeongmee et ses portraits d'enfants noyés dans leurs jouets roses ou bleus.

Quittons ce "pays du Matin Calme" pour aborder la section Promesses, emblématique de ce cosmopolitisme ancré localement avec aussi bien "des galeries marseillaises talentueuses (Béa-Ba et Gourvennec Ogor) que la YAY gallery de Bakou, 50 Goldborne basée à Londres mais axée sur la scène africaine, la française Maëlle Galerie orientée vers la scène des Caraïbes, espace L à Genève mais en lien avec la scène brésilienne et deux autres galeries liées à la scène coréenne : Christine Park (Londres) et ART’LOFT (Bruxelles)"Un concentré d'ADN !

La photographie et les nouveaux territoires de l'image y sont bien présents comme chez la suisse Bildhalle avec Delphine Burtin (prix HSBC 2014), Douglas Mandry ou Carmen Mitrotta.

A noter dans le secteur central l'arrivée de Françoise Paviot avec un thème sur l'invisible en photographie, Claire Gastaud propose des photographies de Nils Udo en clin d'oeil au land art, Nathalie Obadia se concentre sur Valérie Belin (Prix Pictet), Pascal Vanhoecke expose deux grands formats de José Manuel Ballester avec ce regard singulier sur les carences de notre architecture globalisée ou Beautiful Asset Art Project (Beijing) qui dévoile une vidéo iconoclaste de Geng Xue sur l'histoire de la porcelaine chinoise.

Parmi mes coups de coeur : Mustapha Azeroual chez Binome (Paris), Pavel Ilie chez Allegra Nomad (Bucarest), Radenko Milak et Roman Uranjek chez l'Agence à Paris, Roman Moriceau chez Archiraar (Bruxelles),Jérôme Bryon (La Forest Divone, Paris), Edouard Moreno chez la Bolsa (Bogota),Catherine Rebois (espace L) ou la jeune scène iranienne chez la Silk Road Galery de Téhéran.

sans oublier l'excellente sélection des galeries des régions françaises : Oniris à Rennes, Françoise Besson à Lyon ou Jean-Pierre Ritsch Fisch à Strasbourg.

Infos pratiques :

ArtParis

Grand Palais

31 mars/3 avril 2016

et le printemps des arts.

http://www.artparis.com/fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page