Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Du rêve Napoléonien aux rives de la mondialisation : le système Monumenta !

par Marie de la Fresnaye 10 Mai 2016, 07:25 Expositions Paris

MONUMENTA 2016 © Adagp, Paris 2016 courtesy de l’artiste et kamel mennour, Paris.
MONUMENTA 2016 © Adagp, Paris 2016 courtesy de l’artiste et kamel mennour, Paris.
MONUMENTA 2016 © Adagp, Paris 2016 courtesy de l’artiste et kamel mennour, Paris.
MONUMENTA 2016 © Adagp, Paris 2016 courtesy de l’artiste et kamel mennour, Paris.

MONUMENTA 2016 © Adagp, Paris 2016 courtesy de l’artiste et kamel mennour, Paris.

Les chiffres donnent le tournis ! 12 jours de montage 24/24h, 5 fonderies, 2 usines en Chine, 3 bureaux d'études pour une oeuvre totalisant 980 tonnes. Le Dada de Huang Yong Ping est à ce prix et ce long serpent d'acier aux 316 vertèbres qui se déroule sur 305 containers métalliques répartis sur 8 îlots symbole de l'avancée des temps modernes et d'une mondialisation rampante avance telle une métaphore allégorique. "Empires" est son nom. La fable se raccroche au règne animal, au "livre des changements" texte fondateur de la philosophie chinoise et au rêve napoléonien avec ce tricorne géant orienté vers les Invalides. La bataille d'Eylau est invoquée, un lendemain sanglant qui signe le début du crépuscule. Mais ce n'est pas uniquement dans cet empire là qu'il faut chercher des clés, la compagnie française leader en transport maritime CMA CGM, partenaire principal du projet témoigne de cette mutation de la Chine contemporaine avec des ports envahis de conteneurs. D'ailleurs on se trouve en butte face à cette montagne dès l'arrivée au Grand Palais. Comme une grande muraille du commerce et de l'échange. Le "Made in China" et sa puissance de frappe.

Jean de Loisy, commissaire de cette aventure hors norme parle avec la poésie qu'on lui connait d'une peinture de "montagne et eau", l'installation proposant une traversée au visiteur comme une fresque mouvante qui oscille entre des pôles contraires. Mais une autre personne se cache derrière tout cela, Kamel mennour, le grand empereur de l'événement. Ce galeriste XXL a joué les hommes orchestres trouvant dans le Grand Palais un terrain de jeu à sa mesure. Alors qu'il ouvre cette semaine une antenne dans le triangle d'or avenue Matignon on se demande de quelle visibilité il s'agit : celle de l'art contemporain, comme l'indique la feuille de route de Monumenta ? pas seulement. Il semble que la démesure inhérente à un tel pari attire des appétits qui témoignent de ces nouveaux empires de l'art, les artistes n'étant qu'une étape dans la course au pouvoir. Le mieux encore est d'en juger sur place, sans bouder le plaisir d'une telle immersion.

Infos pratiques :

Monumenta 2016, « Empires » de Huang Yong Ping

du 8 mai au 18 juin,

ouvert tous les jours sauf le mardi de 10h à 19h.

Nocturne les jeudis, vendredis et samedis jusqu’à 22h.

Entrée 10€, tarif réduit 5€.

Album aux éditions RMN/Grand Palais disponible à la Boutique !

Monumenta 2016. Huang Yong Ping | RMN - Grand Palais ...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page