Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Noé Soulier is All over à la Galerie des Galeries !

par Marie de la Fresnaye 5 Mai 2016, 05:29 Danse Expositions Paris

©Stéphane Dafflon ©Philippe Decrauzat ©Liam Gillick ©Sylvie Fleury ©Ian Davenport, All Over 2016.
©Stéphane Dafflon ©Philippe Decrauzat ©Liam Gillick ©Sylvie Fleury ©Ian Davenport, All Over 2016.
©Stéphane Dafflon ©Philippe Decrauzat ©Liam Gillick ©Sylvie Fleury ©Ian Davenport, All Over 2016.
©Stéphane Dafflon ©Philippe Decrauzat ©Liam Gillick ©Sylvie Fleury ©Ian Davenport, All Over 2016.
©Stéphane Dafflon ©Philippe Decrauzat ©Liam Gillick ©Sylvie Fleury ©Ian Davenport, All Over 2016.
©Stéphane Dafflon ©Philippe Decrauzat ©Liam Gillick ©Sylvie Fleury ©Ian Davenport, All Over 2016.

©Stéphane Dafflon ©Philippe Decrauzat ©Liam Gillick ©Sylvie Fleury ©Ian Davenport, All Over 2016.

L'invitation du chorégraphe Noé Soulier dans l'espace de l'exposition ALL OVER de la Galerie des Galeries est prometteuse. Ce jeune prodige ne cesse d'explorer et de disséquer le vocabulaire de la danse classique en parallèle à son intérêt pour l'anthropologie, l'esthétique, la philosophie ou la linguistique. Une appétence pour le mouvement et le geste qu'il nourrit de ses multiples réflexions repoussant toujours plus les limites. Paris, le Canada, Bruxelles il connait un vrai succès puisant dans cette rhétorique de l'expérimentation du corps à travers de multiples dispositifs qui intriguent le spectateur.

Au beau milieu de cette saturation d'oeuvres aux rayures verticales orchestrée par Samuel Gross, le commissaire d'All Over, le silence se fait à son entrée, accompagné de son acolyte Nans Pierson. "Grabbing, pushing, thrusting" le nom de leur performance décrit des actions de poussées, de lutte et c'est bien de cela dont il s'agit puisque Noé Soulier s'est inspiré du Jiu Jitsu brésilien, art martial qui vise à mettre à mal les articulations de l'adversaire. Mais à y regarder de plus près ces entrelacements peuvent aussi évoquer une parade amoureuse et sensuelle ou des postures animales. C'est là tout le génie du chorégraphe que de déplacer les niveaux de lecture possibles, d'instiller le doute dans de petits indices, d'être dans le contre-emploi. Comme si d'une contrainte naissait un paradoxe, celui de l'abandon après le combat. Des tensions qui prennent toute leur mesure dans cet horizon rigoureusement abstrait. Une radicalité des couleurs et des formes à la rencontre de celle du répertoire du chorégraphe. Et l'on songe aux expérimentations du Black Mountain College en se disant que Noé Soulier pratique l'art de l'ellipse avec une jubilation toute contagieuse. Talent à suivre...

On retrouvera le chorégraphe au prochain festival d'Automne avec "Deaf Sound" nouvelle production autour du potentiel chorégraphique de la langue des signes.

Infos pratiques :

ALL OVER

jusqu'au 28 mai 2016

Galerie des Galeries

1er étage des Galeries Lafayette

http://www.galeriedesgaleries.com

Sélection de livres de référence sur place, dont l'excellent "Etoffe du diable : une histoire des rayures et des tissus rayés" par l'historien Michel Pastoureau.

Prochainement à la Galerie : ToiletPaper, le célèbre duo formé par Maurizio Cattelan et Pierpaolo Ferrari qui investira l’ensemble des Galeries Lafayette avec une séquence vitrines, une exposition à la Galerie des Galeries et une installation sous la coupole.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page