Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

©Ayana V. Jackson, Namsa Leuba, Nico Krijno, Moffat Takadiwa, Romuald Hazoumé.
©Ayana V. Jackson, Namsa Leuba, Nico Krijno, Moffat Takadiwa, Romuald Hazoumé.
©Ayana V. Jackson, Namsa Leuba, Nico Krijno, Moffat Takadiwa, Romuald Hazoumé.
©Ayana V. Jackson, Namsa Leuba, Nico Krijno, Moffat Takadiwa, Romuald Hazoumé.
©Ayana V. Jackson, Namsa Leuba, Nico Krijno, Moffat Takadiwa, Romuald Hazoumé.
©Ayana V. Jackson, Namsa Leuba, Nico Krijno, Moffat Takadiwa, Romuald Hazoumé.
©Ayana V. Jackson, Namsa Leuba, Nico Krijno, Moffat Takadiwa, Romuald Hazoumé.
©Ayana V. Jackson, Namsa Leuba, Nico Krijno, Moffat Takadiwa, Romuald Hazoumé.

©Ayana V. Jackson, Namsa Leuba, Nico Krijno, Moffat Takadiwa, Romuald Hazoumé.

A écouter Marie-Ann Yemsi, la commissaire invitée par Guillaume Piens pour ArtParisArtFair 2017 "l'Afrique doit faire entendre qu'elle est son propre centre et n'a pas besoin de l'Europe en miroir "Elle n'est pas tendre avec la France qui selon elle est restée dans la vision d'une Afrique fantasmée et n'a pas fait cette "entreprise nécessaire de décolonisation"avec un regard "forcément biaisé et plein d'idées préconçues". Certes mais alors pourquoi cette visibilité au Grand Palais revêt-elle tant d'importance dans un Paris au diapason de l'Afrique ce printemps ?

Et que veut dire "habiter la frontière" titre de la journée de Rencontres organisée à la Colonie (c'est bien le nom du lieu) espace de "pensée libre et indépendant" fondé par Kader Attia, avec le soutien de l'Institut français ce qui mérite d'être souligné.

Cette arrogance vient-elle forcément de la France ? Ne vaudrait-il pas adopter un discours qui dépasse ces antagonismes historiques ? Passons ce préambule et coup de gueule qui ne m'est pas familier mais nécessaire de temps en temps. Il semble que les galeries des Galeries Lafayette qui ont aussi confié à Marie-Ann Yemsi l'exposition "le Jour qui vient" autour de la nouvelle scène africaine lui ont donné une autre opportunité de taille. Des artistes de ce panorama se retrouvent d'ailleurs à ArtParis tel l'excellent Moffat Takadiwa de la galerie londonienne Tyburn. Même s'il ne s'agit pas d'essentialiser ou d'ostraciser, selon les organisateurs, le secteur Promesses qui accueille des galeries de moins de 6 ans regroupe un nombre important de galeries africaines. C'est de loin le plus pertinent à mon sens. Remarquons Virginia Chihota et Délio Jasse qui se partagent le stand de Tiwani Contemporary (Londres), Nico Krijno et Alinka Echeverria le stand de The Ravestijn Gallery (Amsterdam), Dalila Dalléas Bouzar chez Cécile Fakhoury (Abidjan), Lucia Tailova non africaine chez Soda Gallery (Bratislava).

Parmi les autres propositions disséminées un peu partout et signalées, ressortent : le sud africain Kendell Geers chez Adn Barcelone, le solo show de Billie Zangewa sur Afronova Gallery (Johannesbourg), Emo de Medeiros chez 50 Golborne (Londres), Bili Bidjocka et Eria Sane Nsubuga sur le magnifique stand de l'Agence à Paris/Afriart Gallery. October Gallery (Londres) frappe fort avec Romuald Hazoumé et Daniele Tamagni,  Magnin s'offre un large stand avec Chéri Samba, le chouchou du marché, tandis que Nathalie Obadia met en avant Seydou Keita et Daniel Templon l'afro-américain surdoué Kehinde Wiley. Baudoin Lebon avec l'américaine Ayana V. Jackson se penche sur les stéréotypes des femmes en Afrique à travers une relecture subtile de l'histoire dans des autoportraits mis en scène.Un programme de projections video complète favorablement le parcours afin d'éviter les éternels travaux de recyclage ou photographies de studio quand on parle d'art africain contemporain, dixit Guillaume Piens.

Reste à savoir si cet élan épisodique sera confirmé par la suite, c'est toute la problématique de ce genre de phénomènes de mode. Partout ailleurs sur la foire beaucoup d'éclectisme, du bon comme du moins bon, la sélection étant l'un des reproches qui est généralement fait, même si certaines grandes galeries y travaillent très bien.

Infos pratiques :

Art Paris

Africa, guest of honour

30 mars-2 avril 2017

 

http://www.artparis.com/fr

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :