Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

© Artefactory Lab/TAAA/NeM/Gatier/Collection Pinault.
© Artefactory Lab/TAAA/NeM/Gatier/Collection Pinault.
© Artefactory Lab/TAAA/NeM/Gatier/Collection Pinault.

© Artefactory Lab/TAAA/NeM/Gatier/Collection Pinault.

Pour moi qui ai foulé le sol de nombreuses fois de ce bâtiment où siégeait une partie de la Chambre de Commerce et d'Industrie et levé les yeux souvent vers la majestueuse coupole peinte, l'annonce de la venue de la Collection Pinault m'interpelle grandement. Fin du suspens et des tractations avec la Mairie de Paris et lever de rideau sur le futur design de ce musée. Quelques chiffres frôlent déjà les superlatifs :

Surface totale au sol: 13 000 m²
Surface des espaces accessibles au public: 7 700 m²
Surface total des espaces d’exposition: 3 000 m²
Hauteur de la colonne Médicis: 31 mètres
Diamètre de la rotonde du XIXe siècle: 38 mètres de diamètre
Dimensions du cylindre d’Ando: 9 mètres de haut, 29 mètres de diamètre
Hauteur de la coupole de Bélanger et Hittorff: 35 mètres
Auditorium: 300 places
Foyer: 700 m²
 
Mais c'est sans compter le talent de l'architecte nippon Tadao Tando, signataire de la galaxie Pinault à Venise (Palazzo Grassi et de la Pointe de la Douane et le Teatrino) qui résume ainsi sa démarche :
"La Bourse de Commerce dispose d'un plan circulaire et se distingue par une rotonde emblématique. Un cylindre en béton, de neuf mètres de haut et trente mètres de diamètre, y sera inséré afin de réorganiser les volumes. Ce geste donnera naissance à un espace d'exposition principal sous la coupole, doté d'une force centripète menant à un auditorium et à un foyer aménagés en sous-sol". L'idée étant de rester dans la continuité historique de ce bâtiment de l'époque des Halles classé et protégé, tout en regardant vers l'avenir.
En plus d'accrochages dédiés aux œuvres de la collection Pinault, cartes blanches, commandes spécifiques in situ sont prévues offrant tout au long de l'année une programme culturelle riche et à vertu pédagogique.
Le budget total des travaux lancés dès juin 2017 pour une durée de 18 mois est de l'ordre de 108 millions d'euros, entièrement financés par la famille Pinault qui reversera à la Ville de Paris 7,5 millions d'euros au cours des deux premières années, puis 60.000 par an pendant les 48 ans du bail administratif emphytéotique, auxquels s'ajoutera une part variable proportionnelle au chiffre d'affaires du nouveau centre. Anne Hidalgo s'est réjouit de la générosité d'un tel mécénat.
 
Enfin Paris pour François Pinault qui tourne le dos au triste épisode de l'Ile Seguin pour vivre un nouveau et captivant volet de son aventure culturelle. La Bourse de Commerce occupera une place décisive dans le dispositif originel vénitien.
 
Pour ceux qui n'ont pas eu la chance de voir la maquette de Tadeo Ando, elle sera intégrée à l'exposition Architectures japonaises à Paris, 1867-2017 au Pavillon de l'Arsenal (ouverture le 28 juin).
 
 
 
 
 

 

Tag(s) : #Architecture, #Art contemporain, #Collection, #Mécénat

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :