Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Steven Pippin, Olivier Laric.
Steven Pippin, Olivier Laric.
Steven Pippin, Olivier Laric.
Steven Pippin, Olivier Laric.

Steven Pippin, Olivier Laric.

La galerie de photographies du Centre Pompidou se penche sur le corpus photographique du britannique Steven Pippin depuis 1982. Ingénieur au départ il invente toute sorte d'appareils photographiques à partir d'objets du quotidien. C'est en 1993 qu'il se livre à une expérience décisive pour la suite dans les toilettes du train London-Brighton qu'il transforme en laboratoire allant jusqu'à développer ses propres clichés le temps du trajet ! Face à la prolifération des images et flux incessant qui nous empêche de discerner la réalité, il se tourne vers un processus long et complexe de production d'images et des appareils archaïsants. Le Photomaton qu'il détourne également va lui donner nouveau prétexte pour fabriquer une parfaite "machine célibataire". Mieux encore la machine à laver d'une laverie automatique où il transpose en hommage à Muybridge les mouvements d'un cheval à galop par le hublot de la machine "Laudromat locomotion".

Après une pause de 10 ans, Steven Pippin revient à la photographie pour lui donner son coup de grâce avec la série Non Event, soit la maltraitance et mise à mort des appareils lors d'autoportraits savamment orchestrés pour en garder une trace. L'artiste est donc bien un performeur plus qu'un inventeur pour qui le processus compte plus que le résultat final.

Anarchéologie dans le nouvel espace prospectif du Centre Pompidou, galerie O, part de l'intérêt de plus en plus marqué des artistes d'aujourd'hui pour l'archéologie, que ce soit l'action de sonder le sol en quête d'un témoignage matériel qui devient une narration. Le musée du Louvre représente un tournant comme modèle universel de globalisation des savoirs, donnant lieu à des réactions critiques chez les artistes . Michel Foucault s'érige contre cette volonté autoritaire d'un discours unique pour pratiquer un "anarchisme du savoir". Les 8 artistes rassemblés mettent en tension chacun les considération identitaires face à l'idéal d'une mémoire collective, notamment par l'entreprise du numérique qui brouille les perspectives spatio-temporelles. Olivier Laric à travers la "photoplastique"met à mal la notion du copyright des œuvres antiques, tandis que le chypriote Christodoulos Panayiotou part de techniques artisanales anciennes (mosaïques, terre cuite) pour déjouer la construction biaisée de l'identité nationale. Pour conclure, et comme le souligne Marcella Lista, commissaire de l'exposition, la coexistence de multiples temporalités des medias nous déconnecte du temps historique et l'irruption d'internet met à mal l'aura de l'œuvre. Des performances ponctuent la durée de l'exposition selon la vocation de la galerie O.

 

Infos pratiques :

Steven Pippin

Anarchéologie

du 15 juin au 11 septembre 2017

https://www.centrepompidou.fr/

 

Tag(s) : #Photographie, #Expositions Paris, #Art contemporain

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :