Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ghada Amer et son manifeste anti-machiste au CCC OD de Tours

par Marie de la Fresnaye 2 Août 2018, 23:37 Regions Art contemporain

Ghada Amer, Cactus Painting, installation CCC OD de Tours, 2018.  Photo : F. Fernandez - CCC OD, Tours.

Ghada Amer, Cactus Painting, installation CCC OD de Tours, 2018. Photo : F. Fernandez - CCC OD, Tours.

Relativement éloignée des radars français, la franco-égyptienne Ghada Amer fait un retour fracassant au CCC OD de Tours investissant la Nef d'un immense jardin de "phactus" (pour cactus et phallus) en signe de protestation sur le peu de place accordée aux femmes dans l'histoire de la modernité picturale. Un geste éminemment politique qui rejoint la résurgence actuelle de ces destins de créatrices oubliées ou écartées des récits officiels (Centre Pompidou Metz avec Couples Modernes..) mais prend ses racines plus loin encore dès son enfance en Egypte.
 
"Cactus painting" rejoue ainsi l'abstraction américaine d'après guerre à dominance masculine, un motif déjà expérimenté pour le CCC OD en 2000 dans le cadre de l'exposition "Ghada Amer, monographie et jardins". Un motif virtuose mais qui agit comme un leurre comme souvent chez l'artiste dont la double appartenance culturelle offre un regard distancié.
Avec "dark continent" pour la galerie noire, elle se saisit d'un autre savoir faire artisanal, la broderie, utilisé par les femmes comme outil de résistance dans les années 1970, qui fait un spectaculaire retour sur la scène artistique. De séduisantes arabesques qui cachent en réalité de redoutables bombes à retardement autour des questions de la pornographie, des stéréotypes du genre et autres tabous qui enferment l'image de la femme. "Dark continent" c'est aussi cette zone obscure décrite par Freud, ce continent caché de la sexualité féminine.
 
Avec également "les Nymphéas d'Olivier Debré", sur lesquels nous reviendrons, autant de raisons de s'offrir une visite dans ce centre nouvelle génération, cet écrin avant-gardiste pensé par les frères Aires Mateus, véritable caisse de résonnance pour des propositions hors normes.
 
Ghada Amer qui vit à New York est représentée par les galeries Cheim&Read (New York), Kewenig (Berlin) et Kukje Gallery (Séoul).
 
 
Infos pratiques :
 
"Cactus Painting"
jusqu'au 6 janvier 2019
 
 "Dark Continent"
jusqu'au 4 novembre
 
CCC OD
 
Jardin François 1er
Tours
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page