Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Du cuivre à l'or, les écrans d'Alexandre Estrela, Fondation Gulbenkian Paris

par Marie de la Fresnaye 12 Mars 2019, 18:12 International Art contemporain Expositions Paris

Alexandre Estrela, Métal Hurlant, Gulbenkian Paris, 2019. Lua Cão 2018.
Alexandre Estrela, Métal Hurlant, Gulbenkian Paris, 2019. Lua Cão 2018. Alexandre Estrela, Métal Hurlant, Gulbenkian Paris, 2019. Lua Cão 2018.
Alexandre Estrela, Métal Hurlant, Gulbenkian Paris, 2019. Lua Cão 2018.

Alexandre Estrela, Métal Hurlant, Gulbenkian Paris, 2019. Lua Cão 2018.

L'œuvre qui ouvre le parcours de l'exposition d'Alexandre Estrela à la Fondation Gulbenkian, Paris résume bien les enjeux de cet artiste qui appartient au monde du cinéma expérimental. "Ouro Mouro", la traduction du laiton, consiste en la projection d'une vidéo lumineuse sur un tube de cuivre et des pièces de monnaie. La transformation simultanée des matériaux et de l'image par le processus engage alors notre perception qu'elle leurre. L'écran de simple récepteur, incubateur, devient transformateur, commutateur, jouant entre peinture, cinéma, architecture, sculpture. 
Une visée synesthésique rejouée au fil des recherches expérimentales de l'artiste à chacune de ses interventions, questionnant la nature même de l’image dans une mise en tension proche de la désorientation.
Avec le commissaire Sérgio Mah, ils ont choisi comme titre « Métal hurlant ». L’image photographique d’origine est mise à mal dans son immatérialité présupposée par l'entremise de ces explosions
d'énergie ou performances sonores comme avec le percussionniste Gabriel Ferrandini qui teste le potentiel sonore du cuivre et l'expansion anamorphique de l'image.
L’artiste formé à la peinture au départ, volontiers inclassable, explore sur les traces de Duchamp, Man Ray ou Burroughs qu’il cite volontiers, les champs de la perception et de l’éblouissement des sens.
Exposé dans des institutions majeures telles que le musée de Serralves (Meio Concreto, Porto en 2013), le Musée national centre d’art Reina Sofía (Pockets of Silence, Madrid en 2015-2016), le M HKA (Roda Lume, Anvers, en 2016), le Kunstverein de Munich et la Casa Encendida Madrid (Lua Cão avec João Maria Gusmão et Pedro Paiva, 2018,) cette première en France est un événement.
 
 
Alexandre Estrela a récemment été exposé à la Casa Encedida Madrid. Il vit et travaille à Lisbonne. Il a étudié à la School of Visual Arts de New York. Dans cette même ville, il a effectué une résidence dans le cadre de l’International Studio & Curatorial Program. Il est également diplômé en peinture de la Faculté des Beaux-arts de Lisbonne, où il enseigne actuellement. Il est responsable de l’espace Oporto, à Lisbonne, où il organise des projections de films expérimentaux. 
 
Infos pratiques :

Alexandre Estrela, Métal Hurlant
Fondation Calouse Gulbenkian,
Délégation en France
Du 13 mars au 16 juin
39 bd de la Tour Maubourg
75007 Paris
 
Conférences "Tout se transforme" : agenda 
 
Entrée libre
 
 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page