Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les riches heures du Salon du dessin

par Marie de la Fresnaye 29 Mars 2019, 13:34 Dessin Foires art moderne

©Galerie Jacques Elbaz, Sam Szafran, Alexander Carlder, Paul Césart Heleu, Modigliani.
©Galerie Jacques Elbaz, Sam Szafran, Alexander Carlder, Paul Césart Heleu, Modigliani.©Galerie Jacques Elbaz, Sam Szafran, Alexander Carlder, Paul Césart Heleu, Modigliani.
©Galerie Jacques Elbaz, Sam Szafran, Alexander Carlder, Paul Césart Heleu, Modigliani.©Galerie Jacques Elbaz, Sam Szafran, Alexander Carlder, Paul Césart Heleu, Modigliani.

©Galerie Jacques Elbaz, Sam Szafran, Alexander Carlder, Paul Césart Heleu, Modigliani.

Représentant d'une véritable dynastie, Louis de Bayser peut se féliciter de cette 28ème édition du Salon du dessin qui regroupe 39 galeries internationales sous les arcanes dorées du Palais Brongniart. Un mini Tetaf à la française qui a su s'imposer par sa rigueur scientifique et son format intimiste attendu par des amateurs et conservateurs du monde entier.

L'invité cette année est le musée Carnavalet (réouverture fin 2019) qui propose une sélection autour des "Fêtes et spectacles à Paris, du XVIIème au XXème siècle" en écho à la thématique des Rencontres Internationales.

Egalement Chaumet revient avec des trésors de nature, autour de gouaches de joyaux sélectionnées par Marc Jeanson botaniste, responsable de l'herbier du Museum d'histoire naturelle. Une célébration virtuose. Eloge que l'on retrouve quelques siècles auparavant avec "les étoiles de mer" de Franz Anton von Scheidel (Martin Moeller) et "Fleurs de pavot" sur papier bleu de Philipp Otto Runge. Matisse (galerie AB, collection de Brunhoff) et Maysey Craddock (Rosenberg & Co) avec une gouache et fils de soie complètent cette veine naturaliste.

Louis de Boullogne avec Saint Paul terrassé par la lumière divine chez Eric Coatalem, Le Guerchin avec une fougueuse Lucrèce chez Terrades, Egon Schiele et Klimt chez les viennois Wienerroither & Kohlbacher, Paul César Helleu célébré par la galerie Talabardon&Gautier, Modigliani chez Jean-Luc Baroni & Marty de Cambiair, Bourdelle chez le new yorkais  W/M.Brady & Co, Maurice Estève et abstraction lyrique chez Brame& Lorenceau, Sol Lewitt chez Arnoldi-Livie ou un escalier de Sam Szafran chez Stephen Ongpin Fine Art sont parmi les immanquables.

Incursions contemporaines plus discrètes malgré la prise de risque de Jacques Elbaz avec son solo show à Jean-Baptiste Sécheret, artiste formé aux Beaux Arts de Paris qui nous fait voyager en contre plongée dans des horizons de gratte ciels vertigineux. Erik Desmazières (membre Académie des Beaux Arts) à partir de la gravure propose aussi de mystérieux intérieurs vidés de personnes humaines, des projections foisonnantes à la Piranèse ou ruines post apocalyptiques. 

Prolongez avec la Semaine du dessin : découvertes sélectionnées dans des institutions partenaires prestigieuses, tels que les Beaux Arts de Paris, la Fondation Custodia, le musée Condé de Chantilly, le musée Eugène Delacroix, la Maison Victor Hugo..

 

Infos pratiques :

jusqu'au 1er avril 

Palais Brongniart

Place de la Bourse 75002 

Plan 

Visite virtuelle 

Tarifs : 15/7,5 €

https://www.salondudessin.com

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page